Accueil

lectures du jour

le saint du jour

  • Saint Constant - Sacristain à Ancône, en Italie (V siècle)

    Constant ou Constance. Il était sacristain de l'église Saint Étienne d'Ancône en Italie et avait une foi "à déplacer les montagnes" selon la parole de l'Évangile. Un jour qu'il n'avait plus d'huile pour ses lampes d'autel, il y mit de l'eau et, à sa prière, les mèches brûlèrent toute la journée comme si c'était de l'huile. C'est le pape saint Grégoire le Grand qui, dans ses "Dialogues" nous révèle l'existence et le comportement de ce serviteur de Dieu qu'il considérait comme un saint.Illustration: Lampe à huile avec Chrisme et couronne de palme - Eglise Protestante Unie de l'Oratoire du Louvre. Dans les Marches, au Ve siècle, commémoraison de saint Constance, sacristain de l'église d'Ancône, plus illustre encore par son humilité que par ses miracles.

  • Saint Pio de Pietrelcina - prêtre capucin (✝ 1968)

    Padre Pio de Pietrelcina, comme l'Apôtre Paul, plaça la Croix de son Seigneur au sommet de sa vie et de son apostolat, comme sa force, sa sagesse et sa gloire... les trésors de grâce que Dieu lui avait accordés avec une largesse singulière, il les distribua sans répit par son ministère, servant les hommes et les femmes qui accouraient à lui toujours plus nombreux, et engendrant une multitude de fils et de filles spirituels...Béatifié le 2 mai 1999 - Canonisé le 16 juin 2002 - Vie de Padre Pio de Pietrelcina (site du Vatican)Le 21 juin 2009, évoquant Padre Pio, Benoît XVI a dit qu'il "avait prolongé l’œuvre du Christ, celle d'annoncer l'Évangile, de pardonner les péchés et de soigner les malades dans leur corps et leur esprit... Les tempêtes les plus fortes qui le menaçaient étaient les assauts du Diable contre lesquels il se défendait avec l'armure de Dieu, avec l'écu de la foi et l'épée de l'esprit qu'est la Parole de Dieu. Uni en permanence à Jésus, il tenait toujours compte de la profondeur du drame humain pour lesquels il s'offrait et offrait ses nombreuses souffrances, et sut se dépenser pour soigner et soulager les malades, signe privilégié de la miséricorde de Dieu... Guider les âmes et soulager les souffrances, voilà comment on peut résumer la mission de saint Pio de Pietralcina".Ayant ajouté que l'héritage que le saint a laissé à ses fils spirituels est la sainteté, le Saint-Père a souligné que "sa première préoccupation, son inquiétude sacerdotale et paternelle était toujours que les personnes reviennent à Dieu, qu'elles fassent l'expérience de sa miséricorde et, intérieurement renouvelées, qu'elles redécouvrent la joie et la beauté d'être chrétiens, de vivre en communion avec Jésus, d'appartenir à son Église et de pratiquer l'Évangile. Avant tout, la prière... Ses journées étaient un Rosaire vécu, c'est-à-dire une méditation incessante et une assimilation des mystères du Christ en union spirituelle avec la Vierge Marie ce qui explique ses dons surnaturels et son sens pratique humain. Et tout cela culminait lors de la célébration de la messe... De sa prière, comme d'une source toujours vive, surgissait la charité. L'amour qu'il avait dans son cœur et qu'il transmettait aux autres était plein de tendresse, toujours attentif aux situations réelles des personnes et des familles. Il privilégiait le cœur du Christ spécialement envers les malades et les personnes souffrantes et, de là, est né le projet d'une grande œuvre consacrée au soulagement de la souffrance. On ne peut comprendre ni interpréter correctement cette institution si on la sépare de sa source inspiratrice qu'est la charité évangélique, animée elle-même par la prière". Benoît XVI a ensuite souligné "les risques de l'activisme et de la sécularisation qui sont toujours présents... Nombre d'entre vous, religieux, religieuses et laïcs sont tellement submergés par mille demandes au service des pèlerins, ou des malades de l'hôpital, qu'ils courent le risque de passer à côté de l'indispensable: écouter le Christ pour accomplir la volonté de Dieu. Quand vous vous rendrez compte que vous êtes près de courir ce risque, regardez Padre Pio, son exemple, ses souffrances, et invoquez son intercession pour qu'il vous obtienne du Seigneur la lumière et la force dont vous avez besoin pour poursuivre sa mission imprégnée de l'amour de Dieu et de charité fraternelle". (Source: VIS 090622)A la demande du Pape, les reliques de saint Léopold Mandic et de saint Padre Pio de Pietrelcina, deux saints qui ont passé leur vie au service de la miséricorde de Dieu, seront exceptionnellement à Rome du 3 au 11 février 2016 (vidéo sur la WebTv de la CEF) - Jubilé: les reliques du père Mandic et de Padre Pio à Rome.Mémoire de saint Pie de Pietrelcina, prêtre capucin, qui exerça très longtemps un ministère pastoral de miséricorde, de prière et de pénitence dans le même couvent de Saint Jean le Rond (San Giovanni Rotondo) dans les Pouilles, y fit construire la Maison du soulagement de la souffrance, et y mourut en 1968, vraiment configuré au Christ en croix.

Notre site rencontre des problèmes de mise en page veuillez nous en excuser.

Messes d'été: messe unique le dimanche à 10h30 suivie d'un apéro par pays ou régions représentées dans la paroisse. Du dimanche 7 juillet au dimanche 13 septembre. Pas de messe le lundi; messe le mardi à 12h55 à la chapelle de la Source, à 11h le mercredi, jeudi et vendredi à l'église du 28 juin au 13 sept. Reprise des messes à 18h30 à l'église, chaque soir à partir du 14 sept.

Reprise des prières de Taizé, 1er jeudi du mois : ce jeudi 3 septembre à 20h30 à l’église. 

Inscription au caté :votre enfant désire découvrir la vie de Jésus, approfondir sa foi, préparer sa première communion et la confirmation? Il est urgent de s'inscrire. Permanences d'inscription lundi 7 sept de 20h15 à 21h30 à la cure au 30 av JL Hennebel, et le mercredi 9 sept de 13h30 à 14h30. Pour tous les enfants qui seront de la 2ème à la 6ème primaire. Rencontres mensuelles le dimanche de la 2ème à la 4ème; pour les 5ème et 6ème, préparation à la confirmation tous les quinze jours le mercredi, vendredi ou dimanche. Information: elisabeth.catellani@paroissesaintfrancois.be.

Notre paroisse organise une nouvelle édition des désormais traditionnelles "Olympiades des Familles", le 13 Septembre 2015 à Louvain-la-Neuve. Ce projet vise à rassembler les familles de la région autour de la foi et du sport. Nouveauté cette année: les adultes qui le souhaitent peuvent également s'inscrire dans la compétition ! Plus d'informations disponibles, photos et inscriptions sur http://www.olympiadesfamilles.be.

Le 17 octobre, la "Don Bosco Academy" arrive en Belgique pour une représentation au Collège Don Bosco de Woluwe-Saint-Lambert !Sur scène, 50 jeunes de Belgique (dont une bonne dizaine de l'oratoire, du patro Don Bosco et des kot de LLN ! ) et du Nord de la France assureront le spectacle, une comédie musciale sur les valeurs salésiennes ! S’inscrire au plus vite, de préférence par mail : dbacademybxl@gmail.com ou par téléphone : 010 45 99 35.

 

 
Ouvre-toi ! La purification des sens PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

Homélie du dimanche 6 septembre, 23ème du TO, année B – Mc 7,31-37

Une fois n’est pas coutume, je voudrais commencer par une devinette : Quel est le point commun entre cet évangile et ce GSM ? Réponse : ils sont tous les deux tactiles !

 Mais oui, tactile ! Jésus est très tactile avec cet homme sourd-muet qu’il ne connaît pas, qui n’est même pas juif, mais païen de la Décapole : il met ses doigts dans ses oreilles, il met sa salive sur sa langue et il souffle sur lui (vous le feriez, vous, sur une personne que vous ne connaissez pas ?) Et quelle promiscuité ! Il prend soin de l’emmener à l’écart, loin de la foule, pour poser sur lui ces gestes très intimes : lui et le sourd-muet, seuls, face à face et – osons le dire – corps contre corps et sens contre sens.

 

Mise à jour le Lundi, 07 Septembre 2015 09:52
Lire la suite...
 
Les dons merveilleux viennent d'en haut PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

22ème dimanche du Temps Ordinaire, B - 30 août 2015

La première lecture de ce jour nous fait entendre un éloge des commandements et cela a quelque chose d’incongru dans notre monde. Pourtant dans quelques semaines, pour clôturer le cycle des fêtes d’automne, les Juifs célèbreront Simhat Torah, la fête de la joie de la Torah. Et l’on voit dans les synagogues, ces hommes graves, revêtus du châle de prière, qui exhibent les rouleaux de la Torah et se mettent à danser en les étreignant de toute leur force. Pareille joie, pareil enthousiasme au sujet des commandements a de quoi nous surprendre surtout depuis que, dans nos contrées, « il est interdit d’interdire » !

Mise à jour le Vendredi, 04 Septembre 2015 21:09
Lire la suite...
 
Ils ont faim... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

Homélie de la messe du 17ème dimanche du Temps Ordinaire, dim 26 juillet 2015 Jn6, 1-15 

Dimanche dernier, à la lumière de l’évangile de saint Marc, le père Dominique nous invitait au vrai bon repos. Aujourd’hui dans cet évangile de saint Jean, c’est Jésus et ses disciples qui  aspirent à ce repos. Après avoir essuyé une controverse avec les juifs à Jérusalem, ils passent de l’autre coté de la mer de Galilée et gravissent la montagne pour "se poser" un peu à l’écart…  
Hélas, le répit ne sera que de courte durée : voici que les foules viennent à eux, en attente de signes, de guérison, de réconfort… Mais Jésus voit immédiatement le premier besoin qui s’impose : Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ?
Quelle délicatesse de Jésus ! Avant de parler à leurs cœurs par des enseignements, il voit le besoin de leurs corps. Jésus le sait mieux que le dicton : ventre affamé n’a point d’oreille. La faim repli l’homme sur ses besoins primaires, elle attise l’instinct de survie et elle occulte l’élan de l’âme vers le Ciel dont elle se sent abandonnée.

Mise à jour le Vendredi, 31 Juillet 2015 14:10
Lire la suite...
 
Par la jalousie du diable PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

13ème dimanche du Temps ordinaire (Mc 5, 21-43)
« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde », l’auteur du livre de la Sagesse n’y va pas par quatre chemins. Il désigne on ne peut plus clairement la source de tous nos maux : la jalousie ou l’envie. Et l’auteur ajoute : « Ils en font l’expérience, ceux qui prennent parti pour lui ». En préparant cette homélie, j’ai relu une petite histoire racontée par Saint Vincent Ferrier sur le sujet : « Dans une ville vivaient deux hommes de bonne condition. L’un était envieux l’autre avare, et ils étaient réputés pour cela. Le roi de cette ville pensa : ‘Je vais leur donner une leçon.’ Et il les convoqua. ‘Hommes d’honneur, dit le roi, je voudrais vous remercier pour vos services rendus. Demandez-moi ce que vous voudrez. Sachez simplement que le dernier qui parlera aura le double de l’autre.’ L’envieux se tourna vers son compère pour lui dire : ‘Parlez, vous êtes le plus âgé !’ L’avare répondit : ‘Non je vous en prie, vous êtes de plus haut lignage.’ Le roi s’impatientait : ‘Dois-je décider qui parlera en premier ?’ L’envieux et l’avare répliquèrent ensemble : ‘Oui sire !’ Le roi désigna l’envieux. Ce dernier s’assura : ‘Sire, vous me confirmez que mon compère va recevoir le double de moi ?’ Le roi répondit par l’affirmative. ‘Alors, répliqua l’envieux, je désire que l’on m’arrache un œil’. Et Vincent concluait en disant : « Voyez comment l’envie détruit soi-même et autrui ! »

Mise à jour le Lundi, 29 Juin 2015 14:41
Lire la suite...
 
Nos mains croisées comme un trône PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Philippe Henne   

Fête du Saint-Sacrement, dimanche 7 juin 2015

En ce dimanche de la Fête-Dieu consacré au mystère de l’Eucharistie, je voudrais, frères et sœurs, vous inviter à méditer sur ce que nous faisons pendant la communion et réfléchir un peu sur les gestes que nous accomplissons. Tout d’abord, pendant la communion, nous recevons le Corps du Christ.  Ceci me paraît important : nous recevons. J’ai déjà vu ainsi un chrétien prendre dans ses doigts l’hostie que je lui présentais.  Bon ! Je n’en fais pas un drame.  Tout le monde a des gestes ou des attitudes qui peuvent me paraître admirables ou étonnants.  Néanmoins je me permets d’insister sur le fait que nous recevons l’Eucharistie.  Et cela n’est pas une invention de vieux vicaire ou de vieux évêques.  Dans tous les récits de l’Eucharistie, il est dit que notre Seigneur prit le pain, rendit grâces, le rompit et le donna à ses disciples.  Ce sont là les quatre gestes qui sont sans cesse répétés depuis les débuts de l’Eglise : prendre le pain (c’est l’offertoire), rendre grâces (c’est la prière eucharistique), rompre le pain (c’est fait juste avant la communion) et le donner aux disciples. 

Mise à jour le Lundi, 08 Juin 2015 13:44
Lire la suite...
 
Le Pain de Vie PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Yannick Ferraro   

18ème dimanche du Temps Ordinaire, dim 2 août 2015, Jn 6, 24-35

Dimanche dernier, devant la foule en attente de signes, Jésus avait immédiatement perçu la première nécessité qui s’imposait : leur donner du pain. Et je vous invitais à y voir l'éminente délicatesse de Jésus qui nourrit les corps avant de combler les âmes. Et pourtant, la multiplication des pains, si elle est effectivement l’indice de la prévenance de Jésus envers tous ceux et celles qui ont faim de par le monde, n’était que le préambule de l’enseignement qu’il s’apprêtait à donner et que nous découvrons dans la suite de ce chapitre 6 de saint Jean : Ce pain que j’ai multiplié pour vous vous a rassasié… Pourtant c’est une nourriture qui se perd. La vraie nourriture, c’est moi ! Car le pain ne nourrit qu’un temps, après quoi on a encore faim. Mais moi je suis le Pain qui demeure jusque dans la vie éternelle. Je suis le Pain de la Vie !

Mise à jour le Mardi, 04 Août 2015 14:16
Lire la suite...
 
Un homme debout PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

Homélie du 5 juillet, 14ème dimanche du Temps Ordinaire Ez 2, 2-5; 2Co 12, 7-10 - Mc6, 1-6 

En ce dimanche d’été, les textes de la liturgie nous branchent sur un sujet qui n’est peut-être pas à proprement parler divertissant mais qui pourrait néanmoins mobiliser quelques-uns de nos neurones fussent-ils déjà en mode « vacances »: le rôle du prophète et son impact dans la société.

La première lecture que nous avons entendue est le récit de la vocation du prophète Ezéchiel. Cela commence ainsi: « L’esprit vint en moi, il me fit mettre debout ». Cette indication n’est pas un détail superflu, elle a en fait une réelle importance car le prophète est un homme debout. Quand j’étais adolescent, France Gall chantait: « Il jouait du piano debout, Quand les trouillards sont à genoux, Et les soldats au garde-à-vous, Simplement sur ses deux pieds, Il voulait être lui vous comprenez ».

Mise à jour le Lundi, 06 Juillet 2015 21:29
Lire la suite...
 
C'est Dieu qui donne la croissance PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Dominique Janthial   

11ème dimanche du Temps ordinaire


Après six semaines de Carême, la Semaine Sainte, encore sept semaines de temps pascal, la Pentecôte, la Sainte Trinité et la Fête Dieu, voici que nous revenons aujourd’hui après plus de trois mois et demi au temps ordinaire. Or je ne sais pas si c’est pour inaugurer ce temps ordinaire ou simplement parce que les vacances approchent mais Jésus dans l’Evangile d’aujourd’hui est assez cool: « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ: nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment ». Il y a comme ça des versets qui nous mettent à l’aise. J’aime bien m’endormir avec le psaume qui dit : « En vain tu devances le jour, tu retardes le moment de ton repos, + tu manges un pain de douleur : * Dieu comble son bien-aimé quand il dort ».

Mise à jour le Mardi, 23 Juin 2015 14:33
Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 43
 

Annonces

  • Horaire des messes:cet été, mardi: 12h55 chapelle de la Source; de mercredi à vendredi: 11h  à St François. Reprise des messes à 18h30 en semaine à partir du lundi 14 sept. Samedi: messe à 18h à la source. Dimanche: 10h30, messe unique suivie d'un apéro jusqu'au 13 sept inclus.

  • Une messe en espagnol se tient à St François les troisième dimanche de chaque mois entre 17h et 18h. Elle est célébrée par le Père J. Fuentes. Plus d’information via l’adresse : misa_en_espanol_lln@hotmail.com

  • La paroisse étudiante a sa page Facebook: suivez les talks, le tweet du curé, la vie des kots et bien d'autres événements sur "paroisse étudiante Saint-François".

          I. Vie de la paroisse 

  • Une antenne d’écoute assurée par des paroissiens, le mardi de 10h à 11h à la chapelle de la Source et le mercredi de 17h à 18h à l'église, local situé en face de l'entrée du grand parvis. Cette écoute s’adresse à toute personne qui a besoin de partager une difficulté, d'être écouté. Si les horaires ne conviennent pas, contacter le secrétariat, au 010 45 10 85 ou secretariat@paroissesaintfrancois.be Reprise à la rentrée

  •  II.  Catéchèse

Inscription pour la rentrée prochaine: pour les enfants qui entrent en 2ème, 3ème, 4ème e,5ème primaire et 6ème primaire.Permanence d'inscription lundi 7 sept de 20h15 à 21h30 et mercredi de 13h30 à 14h30 au 30 avenue JL Hennebel. Infos: s'adresser à elisabeth.catellani@paroissesaintfrancois.be.

III. Autour de nous 

  •  Concert de Musique Sacrée, par l’octuor vocal a capella, Laus Aeterna (Dir.Stephane d’Oultremont) dimanche 13 sept à 16h, en l’église Saints-Marie et Joseph, Blocry.
  • « Ecologie…encore ?...et pour moi ? », journée nationale CVX (Communauté de vie chrétienne) samedi 3 octobre au collège d’Erpent, de 9h à 17h. Bienvenue à toutes les personnes intéressées par le thème ou/et par la CVX, association de laïcs, de spiritualité ignatienne. Info et inscription :  http://www.cvx-belgique.org
  • Le groupe de prière Agapé (temps de louange, partage de la parole et intercessions) se rassemble tous les mercredis de 19h45 à 21h au 58 rue Haute à LLN (Chapelle des Salésiennes de Don Bosco).Ouvert à tous.

IV. Media - Communication

  • Pour suivre l'actualité de notre Eglise en Brabant wallon: http://www.bwcatho.be
  • L'actualité de l'Eglise en Belgique et dans le monde: http://www.info.catho.be 
  • Pour recevoir les annonces paroissiales par mail, inscrivez-vous ici, vous recevrez un lien sur lequel il suffit de cliquer pour confirmer votre inscription.Vérifier dans vos spams car le lien se met parfois à cet endroit!

  • Si vous avez une annonce à partager concernant la vie paroissiale, merci de l’envoyer à annonces@paroissesaintfrancois.be avant le mercredi minuit !